Savez-vous comment sont remboursées les prothèses auditives?

Savez-vous comment sont remboursées les prothèses auditives?

En France, 6 millions de personnes souffrent d’une déficience auditive. Parmi eux, il y a 3 millions de personnes appareillables qui ne peuvent pas se procurer de prothèses auditives faute de moyens. Pour cause, le prix élevé des appareils auditifs qui est en moyenne de 1 550 € par oreille et d’un remboursement à hauteur de 120€ par l’Assurance Maladie dans la majeure partie des cas. C’est donc un frein à l’accès aux aides auditives comme le soulève le Comité Interministériel du Handicap (CIH).

Les différents modes de remboursement: Assurance Maladie, CMU-C et Affectation de Longue Durée

Selon l’Assurance Maladie il existe quatre classes en matière d’appareillage (A, B, C et D):

–        Classe A : 900 euros

–        Classe B : 1 000 euros

–        Classe C : 1 250 euros

–        Classe D : 1400 euros

Chacune d’entre elles présente des caractéristiques techniques et des équipements spécifiques (nombre de canaux, micro directionnels adaptatifs, réducteur de bruit, adaptation automatique, anti-larsen, etc…). A chaque classe est associé un tarif de responsabilité pris en compte dans le calcul de remboursement selon les cas.

Vous retrouvez ci-dessous les différents cas et remboursements proposés par l’Assurance Maladie, la CMU-C et pour les personnes reconnues en Affectation Longue Durée.

L’Assurance Maladie, permet aux:

–          Moins de 20 ans et aux personnes souffrant de cécité, un remboursement à hauteur de 60% sur la base tarifaire allant de 900€ (classe A) à 1 400€ (classe D).

–          Plus de 20 ans, un remboursement de 60% sur la base d’un tarif fixé à 199,71€, quelle que soit la classe de l’appareil prescrit. Soit un remboursement de 119,83€ au maximum.

La CMU-C, permet aux :

–           Moins de 20 ans et aux personnes souffrant de cécité, une prise en charge de 100% sur la base tarifaire allant de 900€ (classe A) à 1 400€ (classe D).

–          Plus de 20 ans,  prise en charge de 100% sur la base tarifaire de 199.71€ et 500.29€ en sus de ce remboursement. Soit 700€ au total. Par exemple, l’audioprothésiste propose un appareil au prix de 700 €. Si le bénéficiaire accepte, alors l’appareil est intégralement pris en charge. Dans le cas contraire, la différence de tarif est à la charge du bénéficiaire. De plus, le premier embout, la ou les premières piles, l’adaptation et le suivi pendant 2 ans à compter de la date d’ouverture du droit à la CMU-C sont pris en charge. Enfin, le bénéficiaire a droit à deux prothèses auditives tous les quatre ans.

Affection de Longue Durée:

Les personnes reconnues en Affection de Longue Durée (ALD), sont remboursées à hauteur de 100 %. 30 maladies permettent d’accéder à ce droit et font partie d’une liste que l’on peut retrouver sur le site internet Legifrance.gouv.fr. Cela concerne les personnes nécessitant un traitement prolongé et coûteux.

 

Dans les cas de l’Assurance maladie et de la CMU-C, il apparait que les remboursements sont assez faibles. De plus le remboursement de la part des complémentaires santé n’est en moyenne que de 350€. Tout cela explique le montant encore élevé du reste à charge par le patient et le taux de renoncement à s’équiper de 58% en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *