Ces médicaments très communs sources de perte d’audition

Ces médicaments très communs sources de perte d’audition

Des chercheurs de la Harvard Medical School et du Brigham and Women’s Hospital aux Etats-Unis ont mené une étude sur une potentielle liaison entre des antalgiques et la perte d’audition. Celle-ci a été publiée en 2012 dans l’American Journal of Epidemiology. Les dérives de l’automédication sur la santé Le but de cette étude a été de démontrer que la prise fréquente de paracétamol ou d’ibuprofène provoque des problèmes auditifs. Ces antalgiques réduisant les fièvres, les douleurs ou les inflammations sont souvent utilisés en automédication. Ce sont majoritairement les femmes qui utilisent ces médicaments. Pour cela, 55 850 infirmières âgées de 48 à 73 ans ont répondu à l’étude de l’American Journal of Epidemiology de 1990 à 2012. 33% des participantes ont reconnue avoir des problèmes d’audition. L’utilisation chez les femmes d’ibuprofène et de paracétamol, à une fréquence de 2 jours par semaine ou plus, accroît la perte auditive de l’ordre de 9% à 10% en seulement 6 ans. Si cela s’avère vrai pour 95% des cas avec l’ibuprofène et le paracétamol ça ne l’est pas pour l’aspirine. Concernant les hommes de 50 à 59 ans, des études ont révélé en 2010, qu’il y aurait un risque de 58% au niveau des troubles de l’audition lors d’utilisation régulière d’antalgiques. En cause, l’automédication devenue trop routinière. Entre l’utilisation après le sport pour favoriser une bonne récupération musculaire ou encore avant de se coucher pour avoir un sommeil profond, beaucoup les utilisent quotidiennement. Au fur-et-a-mesure les utilisateurs oublient qu’il s’agit d’une molécule chimique à consommer avec modération, et surtout, sous prescription. En conclusion, les antalgiques fragilisent l’audition. Ces molécules, fragilisent les reins et...
Les troubles de l’audition des 15-30 ans

Les troubles de l’audition des 15-30 ans

Les troubles de l’audition des 15-30 ans Les dernières études menées par l’Ipsos, Agir pour l’audition et LIN parues en 2015 révèlent que 70% des 15/30 ans rencontrent des troubles de l’audition (acouphènes, surdités légères Hyperacousie…). Grands amateurs de casques, écouteurs et autres baladeurs MP3  ces derniers ne sont pas prêts à faire passer leur santé avant leur passion pour la musique forte. Perte auditive et musique chez les jeunes 6h30 du matin, le réveil sonne pour Benjamin , il a 25 ans et est en dernière année d’école de commerce. Une fois levé, il allume son PC et démarre une « playlist »  pour se « donner la pêche il me faut du gros son électronique ». Apres son café, il file sous la douche et continue son réveil musical avec son i-phone coincé dans le lavabo qui fait office de caisse de résonance. 7h30 il met ses écouteurs sur les oreilles et part pour l’école. Cela fait déjà plus de 8 ans qu’il a prit pour habitude d’écouter de la musique lors de ses trajets. La journée de cours terminée, il retourne à son appartement en musique, et passera sa soirée avec son casque sur les oreilles cette fois-ci pour ne pas déranger ses voisins. Avec l’arrivée de la musique numérique, des plateformes de téléchargement,  mais  aussi de nouveaux supports électroniques (casques et baladeurs MP3, Smartphones, enceintes Bluetooth…)  la musique a littéralement envahie l’espace urbain. Dans, le bus, le métro, durant le sport, sur le vélo, en voiture….  Elle ne nous quitte plus et nous ne pouvons plus rien faire sans elle. Les premiers concernés sont les jeunes qui pour la...
Appareil auditif et Presbyacousie

Appareil auditif et Presbyacousie

Environ 6 millions de français souffrent aujourd’hui de problèmes d’audition. Seuls 25% d’entre eux sont appareillés car les appareils auditifs coûtent chers. Aussi, 80% des personnes appareillés  sont atteintes de presbyacousie. Nous allons ici vous expliquez ce qu’est la presbyacousie et pourquoi il faut s’en occuper. Mais qu’est-ce que la presbyacousie ? La presbyacousie est une perte progressive de l’audition, liée à l’âge. Généralement bilatérale et symétrique, elle intervient surtout dans les fréquences élevées (4à 8 kHz) lesquels permettent une bonne perception des mots. Il s’agit du vieillissement uniquement, comme on dit communément, c’est être dur de la feuille ! Bien sûr, La perte auditive peut être renforcé par l’exposition au bruit excessif mais, s’il s’agit de lésions, ce n’est plus de la presbyacousie. Les hommes sont plus souvent atteints de presbyacousie. Elle touche les individus de manière variable et inégale et se manifeste plus fortement après 60 ans, mais commence déjà insidieusement après 45 ans. C’est pourquoi il est bon de s’y intéresser aux environs de la cinquantaine en consultant un ORL. Pourquoi et comment apparaît la presbyacousie ? L’apparition de la presbyacousie peut notamment être favorisée quand se rajoutent à cette baisse naturelle, des troubles antérieurs… ·        d’ordre pathologique : passé d’otites répétées, otite chronique, surdité médicamenteuse, surdité brusque… ·        liés au travail : exercice professionnel dans des milieux bruyants (industrie, mécanique, bâtiment …) ·        liés aux loisirs : chasse et tir, concerts et baladeurs … En cas d’exposition trop fréquente à ces facteurs à risque, la presbyacousie peut se manifester encore plus tôt. La presbyacousie correspond à des mécanismes divers, et dont les effets se combinent généralement : ·        Perte de...