L’audition malmenée dans l’espace.

L’audition malmenée dans l’espace.

Vendredi dernier, notre cosmonaute national Thomas Pesquet a effectué son grand retour sur notre chère Terre après avoir passé 6 mois sur la Station Spatiale Internationale ISS. Apres avoir atterri vendredi dans les steppes du Kazakhstan avec son homologue Russe Oleg Novitski à bord d’une navette Soyouz, le spationaute Français a été transférer à Cologne en Allemagne Samedi matin. Une expérience extraordinaire  aux conséquences physiques qui sortent pour le moins de l’ordinaire. Apres 6 mois passés dans l’espace, en apesanteur, le retour sur la terre ferme peut être un peu difficile, le cosmonaute confiait d’ailleurs que son téléphone lui paraissait incroyablement lourd. La vie sur l’ISS L’espace, un silence des plus total, on pourrait croire que l’expérience fut des plus reposante pour les oreilles de Thomas, mais bien au contraire car la vie dans la station ISS est constamment bruyante. Une véritable mine d’appareils électriques fonctionnant en permanence pour alimenter les systèmes de la station et permettre la vie dans l’espace. Un vacarme estimé à environ 70 dB, 24h sur 24, que les résidents doivent apprivoiser au mieux malgré des tissus sensoriels déboussolés et une gravité inexistante qui peut parfois causer une perte de repère. Thomas Pesquet en a d’ailleurs témoigné à l’Observatoire de la santé visuelle et auditive durant sa mission, faisant état des sensations ressenties sur ses sens. Afin de permettre la vie à des centaines de kilomètres au dessus de notre planète, de nombreuses machines se relaient afin de recréer les conditions de vie sur Terre : température ambiante, oxygène et régulation de la pression atmosphérique. En plus de ces machines nécessaire au fonctionnement de la station,...
Des vertus protectrices de l’audition contenues dans le vin rouge.

Des vertus protectrices de l’audition contenues dans le vin rouge.

Une étude réalisée par des chercheurs américains de l’hôpital Henry Ford à Detroit avance que le vin rouge et le raisin rouge auraient des vertus protectrices contre la perte d’audition liée au bruit. Alors le vin rouge, produit miracle ou «intox » ?   L’objet de cette étude visait à mettre des rats de 2 à 3 ans dans une situation semblable à celle que peuvent rencontrer les soldats sur le terrain (acouphènes, perte auditive). A la suite d’une forte exposition au bruit, une protéine est produite par notre organisme, la cyclooxygénase-2 (COX-2). Il est reconnue que cette protéine peut déclencher des inflammations et au final des problèmes d’audition. Les chercheurs auraient découvert que le resvératrol, un composant chimique présent dans le vin rouge et le raisin rouge, aurait la capacité de réduire la production de la COX-2, responsable de la perte auditive liée au bruit. Sur une période de 7 semaines, des doses régulières de resvératrol ont été injectés à 5 rats tandis que 5 autres ont reçu une solution saline. Au bout de 21 jours d’expérience, les 10 sujets ont été exposés au bruit pendant 24 heures (105 dB, de 4500 à 9000 Hz). Les chercheurs ont alors relevés leurs capacités auditives 3 jours, 1 semaine et 4 semaines âpres l’exposition au bruit. Le constat est que les rats ayant reçu des injections de resvératrol ont bien eu une perte auditive moins importante que celle des rats témoins. En charge de l’étude, le Dr Michael Seidman ajoute : « Le resvératrol est une substance chimique très puissante qui semble protéger contre le processus inflammatoire de l’organisme en ce qui concerne...
Une thérapie génétique mise au point pour restaurer l’ouïe de souris!

Une thérapie génétique mise au point pour restaurer l’ouïe de souris!

Une thérapie génétique mise au point pour restaurer l’ouïe de souris. Non vous ne rêvez pas ! Une équipe constituée de chercheurs du Boston Children’s Hospital et de la Harvard Medical School, associés à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), ont mis au point une thérapie génétique capable de corriger la surdité de souris. Cette expérience représente donc un grand espoir pour les nourrissons atteints de surdité.   Entre 1 et 4 enfants naissent avec un disfonctionnement de l’ouïe entraînant une surdité totale. Ces troubles sont majoritairement dûs à des anomalies génétiques. On dénombre aujourd’hui environ 70 gênes capables de provoquer une surdité quand ces derniers sont mal exprimés. Les chercheurs se sont intéressés au gène TMC1, cause courante de surdités génétiques héréditaires avec environ 4 à 8% des cas. Ce gène intervient dans la transformation des signaux sonores en signaux électrique dans la cochlée. Deux mutations peuvent provoquer la surdité. Si l’enfant est porteur de deux copies défectueuses, la surdité profonde apparaîtra à partir de 2 ans. C’est la mutation récessive.  Si l’enfant possède une seule copie défectueuse, la surdité apparaîtra de façon progressive entre 10 et 15 ans. C’est la mutation dominante. Afin de mener leur expérience, les chercheurs ont tout d’abord recréé les modèles génétiques récessifs et dominants sur deux groupes de souris. Le traitement a ensuite pu être mis en place. Afin de soigner ces souris, les chercheurs ont introduit le gène TMC1 dans la cochlée grâce à un virus vecteur. Dans les deux cas le gène a alors pu s’exprimer correctement. Sur les souris du modèle récessif, la capacité à transformer le son en signal...
La chambre qui rend fou !

La chambre qui rend fou !

La chambre qui rend fou ! Avez-vous déjà entendu parler de chambre anéchoïque que l’on appelle aussi « chambre sourde » ? Ces chambres sans écho sont utilisées pour réaliser des mesures acoustique et électromagnétique. Le mur est fait de deux parois en acier séparées de 30 cm de béton et sont recouverts de dièdres, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. Ces formes géométriques peuvent dépasser le mètre de longueur. Ces constructions sont réalisées dans des matériaux poreux comme des mousses polymère ou de la fibre de verre. Les caractéristiques de ces salles sont bien sûr fonction de la forme, de la longueur des dièdres et de leurs matériaux. L’objectif d’un tel équipement est de réaliser des mesures dans des conditions de champ libre. C’est-à-dire sans aucune perturbation. En effet, ces chambres sont capables d’absorber 99,9% des sons. Une telle absorption des ondes sonores présente une autre caractéristique, bien plus amusante et qui nous intéresse aujourd’hui. Il est impossible de rester dans un de ces chambres plus de 45 min. Après une demi-heure les personnes s’étant risquées à l’expérience ont rapporté avoir des hallucinations. En clair, cette chambre peut rendre fou ! Rassurez-vous la folie ne dure que le temps de l‘expérience. Réalisons cette expérience ensemble, laissez-vous aller et imaginez! L’absence totale de bruit impacte le corps humain de différentes façons. Tout d’abord, cela agit sur l’oreille interne qui est le centre de l’équilibre. Par exemple, une telle expérience menée dans l’obscurité aboutie à une perte d’équilibre, vous êtes complètement désorienté. Ensuite, l’oreille tend à s’habituer au faible niveau sonore. Si bien qu’après quelques minutes vous commencez à percevoir des sons que...
Le bruit le plus fort de l’histoire

Le bruit le plus fort de l’histoire

L’éruption volcanique de Krakatoa en 1883 reste à ce jour le bruit le plus puissant jamais entendu sur terre! Un bruit si effroyable qu’il fut perceptible jusqu’en Australie, à plus de 5000 kilomètres du lieu de l’éruption. Les nuages noctulescents sortis du cratère ce jour là, purent être observés jusqu’en Europe du nord. Krakatoa, récit d’une éruption spectaculaire: Krakatau est une petite  île indonésienne, de 9km de long sur 5km de large ,située entre l’île de Java et de celle de Sumatra. La végétation y est luxuriante et le climat tropical. 20 mai 1883:     Perboewatan, l’un des trois volcans de Krakatoa se réveille bruyamment. Les sons provoqués par ce lourd réveil sont perceptibles jusqu’à Jakarta (anciennement Batavia). La fumée de vapeur et de cendres qui s’en émane monte déjà à plus de 6km de hauteur. Une fois ce premier choc passé l’activité décroit doucement pendant quelques semaines. 18 juin 1883: L’activité s’intensifie à nouveau, provocants de nouvelles explosions pendant un peu plus d’un mois. 19 juillet 1883:  Formation d’un cône entre Perboewatant et Tanan. 15 août 1883:  L’éruption grossissant, les bateaux qui passent au large aperçoivent désormais 12 colonnes de fumée sortant des entrailles de Krakatoa. La concentration en cendres dans l’atmosphère y est si élevée, qu’un Capitaine de bateau de pêche, raconte avoir du naviguer dans le noir pendant plus de 4h. 26 août 1883: L’éruption débute vers 12:30, avec une série d’explosions impressionnantes, audibles à plus de 50km de l’île. Vers 14 h une violente explosion projette  dans l’atmosphère plus de 22km3 de roches, et  crée un trou gigantesque au fond de la mer. Les nuages de...