Acouphènes et traitements: un véritable casse-tête.

Acouphènes et traitements: un véritable casse-tête.

Les acouphènes sont des bruits parasites entendus en continu ou par intermittence par la personne qui en est atteinte. Ils peuvent disparaître rapidement ou persister au long terme. En définitive, ce phénomène est à l’ origine d’une perte certaine de la qualité de vie chez les personnes qui doivent vivre avec ce désagrément. Nous allons voir qu’il y en a différents types et qu’il existe différents moyens pour atténuer, voire supprimer, ces effets. Les différents types d’acouphènes? Dans 5% des cas, les acouphènes sont des sons provenant d’un organe de notre propre corps. Par exemple, le sang qui circule dans des vaisseaux sanguins. Ce sont les acouphènes dits « objectifs ». Ces sons peuvent être « entendus » par un médecin ou un ORL. Ils sont parfois dus à une hypertension artérielle ou une anomalie au niveau d’une artère. Dans ce cas, un traitement est souvent possible. Dans 95 % des cas en revanche, les acouphènes sont des sons (bourdonnement, sifflement, sonnerie, vrombissement…) entendus uniquement par les personnes qui présentent ce symptôme. Ce sont les acouphènes dits « subjectifs ». En règle générale, une maladie n’en est pas la cause mais des traumatismes sonores (volume d’écoute du casque trop élevé, concert…) ainsi qu’une baisse de l’audition liée à l’âge pourraient expliquer leur déclenchement chez les personnes concernées. Dans tous les cas, il existe différentes méthodes, plus ou moins efficaces selon les personnes, et qui pourraient aider à améliorer la qualité de vie en atténuant les acouphènes, voire dans certains cas en les supprimant. Comment traiter les acouphènes? Pour ceux qui sont atteints d’acouphènes graves, il est possible d’utiliser une technique appelé « effet de masque ». Celle-ci...
Des vertus protectrices de l’audition contenues dans le vin rouge.

Des vertus protectrices de l’audition contenues dans le vin rouge.

Une étude réalisée par des chercheurs américains de l’hôpital Henry Ford à Detroit avance que le vin rouge et le raisin rouge auraient des vertus protectrices contre la perte d’audition liée au bruit. Alors le vin rouge, produit miracle ou «intox » ?   L’objet de cette étude visait à mettre des rats de 2 à 3 ans dans une situation semblable à celle que peuvent rencontrer les soldats sur le terrain (acouphènes, perte auditive). A la suite d’une forte exposition au bruit, une protéine est produite par notre organisme, la cyclooxygénase-2 (COX-2). Il est reconnue que cette protéine peut déclencher des inflammations et au final des problèmes d’audition. Les chercheurs auraient découvert que le resvératrol, un composant chimique présent dans le vin rouge et le raisin rouge, aurait la capacité de réduire la production de la COX-2, responsable de la perte auditive liée au bruit. Sur une période de 7 semaines, des doses régulières de resvératrol ont été injectés à 5 rats tandis que 5 autres ont reçu une solution saline. Au bout de 21 jours d’expérience, les 10 sujets ont été exposés au bruit pendant 24 heures (105 dB, de 4500 à 9000 Hz). Les chercheurs ont alors relevés leurs capacités auditives 3 jours, 1 semaine et 4 semaines âpres l’exposition au bruit. Le constat est que les rats ayant reçu des injections de resvératrol ont bien eu une perte auditive moins importante que celle des rats témoins. En charge de l’étude, le Dr Michael Seidman ajoute : « Le resvératrol est une substance chimique très puissante qui semble protéger contre le processus inflammatoire de l’organisme en ce qui concerne...
Le bruit, une nuisance au quotidien.

Le bruit, une nuisance au quotidien.

Tout au long de la journée, les nuisances sonores rythment notre quotidien. Que ce soit à cause de la circulation, de vos collègues de travail qui pensent que leur « incroyable » week-end mérite d’être partagé avec tout le bureau, la musique de votre iPod, les usines environnantes et bien d’autres. Cette pollution sonore, qu’elle vous paraisse gênante ou non, impact notre santé sous plusieurs aspects. Dégradation de l’audition, augmentation du stress, hypertension, problèmes de concentration à l’école comme au travail, nombreuses sont les conséquences de cette surexposition au bruit.   Notre vie dans le bruit et son impact sur la société   Il apparaît que 86% des Français seraient quotidiennement gênés par des nuisances sonores (d’après une étude IFOP) et près de la moitié des élèves Français auraient des difficultés d’apprentissage dû à une forte exposition au bruit. Une étude réalisée par des chercheurs dans une école élémentaire d’Inwood aux Etats-Unis dans la banlieue de New York démontre que les élèves dont la classe se trouvait en face d’un métro aérien auraient près d’un an de retard en terme d’apprentissage comparés aux élèves situés dans une classe faisant face à une cours intérieur bien plus calme, le bruit impactant leurs facultés à lire et à s’exprimer à l’oral. Quant à l’impact du bruit sur notre productivité au travail, force est de constater que malgré certains avantages qu’apportent les open-space au niveau de l’organisation et la circulation de l’information au sein de l’entreprise, ils nuisent considérablement sur notre concentration, notre productivité et notre créativité. Alors, je sais ce que vous pensez, moi aussi j’ai mes écouteurs et ma playlist Spotify, malheureusement...
Savez-vous comment sont remboursées les prothèses auditives?

Savez-vous comment sont remboursées les prothèses auditives?

En France, 6 millions de personnes souffrent d’une déficience auditive. Parmi eux, il y a 3 millions de personnes appareillables qui ne peuvent pas se procurer de prothèses auditives faute de moyens. Pour cause, le prix élevé des appareils auditifs qui est en moyenne de 1 550 € par oreille et d’un remboursement à hauteur de 120€ par l’Assurance Maladie dans la majeure partie des cas. C’est donc un frein à l’accès aux aides auditives comme le soulève le Comité Interministériel du Handicap (CIH). Les différents modes de remboursement: Assurance Maladie, CMU-C et Affectation de Longue Durée Selon l’Assurance Maladie il existe quatre classes en matière d’appareillage (A, B, C et D): –        Classe A : 900 euros –        Classe B : 1 000 euros –        Classe C : 1 250 euros –        Classe D : 1400 euros Chacune d’entre elles présente des caractéristiques techniques et des équipements spécifiques (nombre de canaux, micro directionnels adaptatifs, réducteur de bruit, adaptation automatique, anti-larsen, etc…). A chaque classe est associé un tarif de responsabilité pris en compte dans le calcul de remboursement selon les cas. Vous retrouvez ci-dessous les différents cas et remboursements proposés par l’Assurance Maladie, la CMU-C et pour les personnes reconnues en Affectation Longue Durée. L’Assurance Maladie, permet aux: –          Moins de 20 ans et aux personnes souffrant de cécité, un remboursement à hauteur de 60% sur la base tarifaire allant de 900€ (classe A) à 1 400€ (classe D). –          Plus de 20 ans, un remboursement de 60% sur la base d’un tarif fixé à 199,71€, quelle que soit la classe de l’appareil prescrit. Soit un remboursement de 119,83€...