Les troubles de l’audition des 15-30 ans

Les troubles de l’audition des 15-30 ans

Les troubles de l’audition des 15-30 ans Les dernières études menées par l’Ipsos, Agir pour l’audition et LIN parues en 2015 révèlent que 70% des 15/30 ans rencontrent des troubles de l’audition (acouphènes, surdités légères Hyperacousie…). Grands amateurs de casques, écouteurs et autres baladeurs MP3  ces derniers ne sont pas prêts à faire passer leur santé avant leur passion pour la musique forte. Perte auditive et musique chez les jeunes 6h30 du matin, le réveil sonne pour Benjamin , il a 25 ans et est en dernière année d’école de commerce. Une fois levé, il allume son PC et démarre une « playlist »  pour se « donner la pêche il me faut du gros son électronique ». Apres son café, il file sous la douche et continue son réveil musical avec son i-phone coincé dans le lavabo qui fait office de caisse de résonance. 7h30 il met ses écouteurs sur les oreilles et part pour l’école. Cela fait déjà plus de 8 ans qu’il a prit pour habitude d’écouter de la musique lors de ses trajets. La journée de cours terminée, il retourne à son appartement en musique, et passera sa soirée avec son casque sur les oreilles cette fois-ci pour ne pas déranger ses voisins. Avec l’arrivée de la musique numérique, des plateformes de téléchargement,  mais  aussi de nouveaux supports électroniques (casques et baladeurs MP3, Smartphones, enceintes Bluetooth…)  la musique a littéralement envahie l’espace urbain. Dans, le bus, le métro, durant le sport, sur le vélo, en voiture….  Elle ne nous quitte plus et nous ne pouvons plus rien faire sans elle. Les premiers concernés sont les jeunes qui pour la...
Une thérapie génétique mise au point pour restaurer l’ouïe de souris!

Une thérapie génétique mise au point pour restaurer l’ouïe de souris!

Une thérapie génétique mise au point pour restaurer l’ouïe de souris. Non vous ne rêvez pas ! Une équipe constituée de chercheurs du Boston Children’s Hospital et de la Harvard Medical School, associés à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), ont mis au point une thérapie génétique capable de corriger la surdité de souris. Cette expérience représente donc un grand espoir pour les nourrissons atteints de surdité.   Entre 1 et 4 enfants naissent avec un disfonctionnement de l’ouïe entraînant une surdité totale. Ces troubles sont majoritairement dûs à des anomalies génétiques. On dénombre aujourd’hui environ 70 gênes capables de provoquer une surdité quand ces derniers sont mal exprimés. Les chercheurs se sont intéressés au gène TMC1, cause courante de surdités génétiques héréditaires avec environ 4 à 8% des cas. Ce gène intervient dans la transformation des signaux sonores en signaux électrique dans la cochlée. Deux mutations peuvent provoquer la surdité. Si l’enfant est porteur de deux copies défectueuses, la surdité profonde apparaîtra à partir de 2 ans. C’est la mutation récessive.  Si l’enfant possède une seule copie défectueuse, la surdité apparaîtra de façon progressive entre 10 et 15 ans. C’est la mutation dominante. Afin de mener leur expérience, les chercheurs ont tout d’abord recréé les modèles génétiques récessifs et dominants sur deux groupes de souris. Le traitement a ensuite pu être mis en place. Afin de soigner ces souris, les chercheurs ont introduit le gène TMC1 dans la cochlée grâce à un virus vecteur. Dans les deux cas le gène a alors pu s’exprimer correctement. Sur les souris du modèle récessif, la capacité à transformer le son en signal...